Articles

Les traditions de Noël

D’origine païenne, puis chrétienne, avec la célébration, chaque année, le 25 décembre, de la naissance de Jésus-Christ, la fête de Noël est aujourd’hui un moment unique de partage et de convivialité en famille, toutes générations confondues.

Père Noël Image Blog

Les origines de Noël

Fête chrétienne depuis le IVe siècle, le 25 décembre était la date de la fête païenne du solstice d’hiver, appelée « Naissance (en latin Natale) du soleil ». À Rome, l’Église adopte alors cette coutume populaire en lui donnant un sens nouveau : celui du Natale (origine du mot Noël) du Sauveur. La fête de Noël n’est donc pas à proprement parler celle de la naissance de Jésus, dont on ignore la date, mais celle de la venue du fils de Dieu dans le monde.

La messe de minuit

Fidèle aux récits évangéliques de la naissance de Jésus à Bethléem, où les pèlerins se rendent, dans la nuit, à la grotte de la Nativité, la coutume s’est répandue en Occident de célébrer une messe, traditionnellement à minuit, mais de plus en plus souvent en début de soirée. Par ailleurs, les chrétiens de nombreuses régions de France revivent le soir de Noël l’histoire de la Nativité en mimant les Évangiles et en mettant en scène des crèches vivantes.

La veillée de Noël

Elle se tient en famille, la soirée du 24 décembre. Le symbole fort de la veillée de Noël est son repas festif, accompagné des traditionnelles dindes et bûches de Noël.

Le sapin de Noël et les cadeaux

Pour la première fois en Europe, la tradition du sapin de Noël apparaît en Alsace au XIIe siècle. Apparat hérité de la fête païenne du solstice d’hiver, il représente pour les chrétiens la marque de la vie et du Paradis, symbolisé par sa verdure qui perdure tout au long de l’année. C’est habituellement au pied de l’arbre de Noël décoré que sont déposés les cadeaux.

Le Père Noël

Chargé d’apporter les cadeaux aux enfants du monde entier dans la nuit du 24 au 25 décembre, il est inspiré du Santa Claus anglo-saxon, lui-même émanation de saint Nicolas, le saint patron des enfants fêté le 6 décembre.

Décoration : les impressions numériques !

Impression numérique Image Blog

Alors que l’heure de la rentrée a déjà sonné, que la nuit commence a tomber plus tôt et que le soleil laisse place aux nuages, rien de tel pour redonner le moral que de se remémorer tous les bons moments passés en famille ou entre amis cet été, et immortalisés grâce à nos smartphones, tablettes et appareils photos numériques.

Le coup de cœur de cette semaine est celui de Sandrine de Bruyne, rédactrice en chef du magazine Maison Créative et chroniqueuse du Mag de Campagnes TV.

Dans l’émission du 27 septembre elle nous a proposé d’associer astucieusement souvenirs de vacances et décoration originale grâce à l’impression numérique.

Aujourd’hui, imprimer sur tous supports est à portée de mains ! Le résultat est bluffant et assure une déco chic et étonnante. Il existe notamment deux méthodes.

L’impression à chaud tout d’abord, réalisable sur textile notamment : serviettes de tables, nappe, housses de coussins, …

A vous de jouer !

 

Le matériel nécessaire  pour 6 serviettes de tables  customisées :

6 photos en haute résolution 300 Dpi au format 20 x 20cm, 6 feuilles de Papier Transfert Laser format A4 (21 x 29,7cm) pour textiles clairs Cultura (paquet de 10 feuilles, environs 10€), 6 serviettes en coton blanc dimensions 40 x 40cm (2€ chez Monoprix), une imprimante laser, un fer à repasser, un cutter.

 

La technique de Sandrine :

1- Imprimez votre photo couleur au format 20 x 20cm en 300Dpi sur le papier transfert laser.

2- Découpez la photo au cutter.

3- Placez le transfert en vous assurant que l’image soit face au tissu. Vérifiez que le motif soit bien centré sur la serviette.

4- Repassez le papier transfert pendant 5 minutes en réglant le fer à chaleur moyenne, sans vapeur.

5- Laissez refroidir quelques minutes puis retirez le support et le tour est joué !

Petit conseil : lavez et séchez les serviettes à froid.

 

L’impression peut également se faire à froid sur des matériaux plus originaux et auxquels on ne pense pas forcément tel que le bois ou la porcelaine.

Lors de l’émission vous avez pu découvrir un ravissant guéridon en bois relooké façon Sandrine de Bruyne. Pour réaliser une telle transformation chez vous il vous faudra le matériel suivant : une table en bois, l’impression numérique d’une photo HD dimensions 42 x 42cm, un gel transfert d’image Effet + Pébéo 75ml (5,95€), un pinceau plat souple (7,19€), Cultura. Une paire de ciseaux, et un support plastifié.

 

La technique de Sandrine :

1- Choisissez une photo en 300 dpi de grande dimension pour couvrir le plateau de la table de diamètre 42cm.

2- Faites une photocopie couleur sur un papier A2 (42 x 59,4cm), format fréquemment utilisé pour les impressions publicitaires.

3- Tracez un cercle de 21cm de rayon puis découpez au ciseau.

4- Posez l’image sur une surface plastifiée pour protéger votre table et faciliter ensuite le décollage.

5- Etalez une première fois le liquide transfert horizontalement à l’aide d’un pinceau, en couche épaisse. Laissez sécher deux

heure, puis passez une 2ème couche verticalement et une 3ème horizontalement, en laissant bien sécher 2h entre chaque.

6- Décollez l’image de la surface plastifiée en vous aidant d’un cutter. Recoupez l’excédent de film autour de la photo.

7- Faites tremper l’image 2min dans de l’eau tiède. Retourner l’image et frotter l’envers du bout des doigts afin de retirer la pulpe du papier.

8- Encollez au pinceau la zone délimitée du plateau de la table avec le liquide transfert.

9- Positionnez l’image sur la zone encollée et lissez du plat de la main. Appliquez au pinceau une ultime couche de liquide transfert, puis laissez sécher 2h.

 

L’impression à froid peut également être réalisée sur de la porcelaine. Si comme Sandrine  vous optez pour l’impression numérique sur un plateau en porcelaine il vous faudra le matériel suivant : un plateau en porcelaine 37 x 23,5cm (17,41€), gel transfert d’image Effet + Pébéo 75ml (5,95€), un pinceau plat souple (7,19€), le tout Cultura. Cutter, support plastifié, photocopie au format 30 x 20cm.

 

La technique de Sandrine :

1-Choisissez une photo en 300 dpi et mettez-la au format correspondant au fond du plateau, à savoir 30 x 20 cm dans notre cas.

2- Faites une photocopie sur un papier A3 (29,7 x 42 cm).

3- Découpez l’image.

4- Posez l’image découpée dans la photocopie couleur sur une surface plastifiée pour protéger votre table et faciliter ensuite le décollage.

5- Etalez une première fois le liquide transfert horizontalement à l’aide d’un pinceau, en couche épaisse. Laissez sécher deux heures, puis passez une 2ème couche verticalement et une 3ème horizontalement, en laissant bien sécher 2h entre chaque.

6- Décollez l’image de la surface plastifiée en vous aidant d’un cutter. Recoupez l’excédent de film autour de la photo.

7- Faites tremper l’image 2min dans de l’eau tiède. Retourner l’image et frotter l’envers du bout des doigts afin de retirer la pulpe du papier.

8- Encollez au pinceau la zone délimitée du plateau avec le liquide transfert.

9- Positionnez l’image sur la zone encollée et lissez du plat de la main. Appliquez au pinceau une ultime couche de liquide transfert, puis laissez sécher 2h.

 

N’hésitez pas à nous envoyer des photos de vos réalisations ou à nous donner vos petites astuces personnelles !